• Accueil
  • » Actualités
  • » Maillage entre la recherche et l’industrie dans le domaine minier
Retour aux actualités

Avancées de l’intelligence artificielle

Maillage entre la recherche et l’industrie dans le domaine minier

Version imprimable
1er mars 2019 // par Amélie Daoust-Boisvert
rss
L’INRS et une jeune pousse (start up) lancée par d’anciens étudiants, Geolearn, s’allient dans le cadre de la plus importante conférence en Amérique du Nord dans le domaine minier, le congrès de la Prospectors and Developpers Association of Canada (PDAC). 
 
Erwan Gloaguen, professeur à l’INRS, et Martin Blouin, fondateur de l’entreprise Geolearn, donneront en marge de cet événement, les vendredi 1er mars et samedi 2 mars, une formation unique sur l’apprentissage automatique appliqué à la géologie minière, avec la collaboration d’autres joueurs importants de l’industrie. La formation affiche d’ailleurs complet, signe de l’intérêt croissant que porte ce secteur à l’intelligence artificielle.
 
 
Geolearn se spécialise dans la description automatique de carottes de forage par intelligence artificielle ainsi qu’à l’intelligence artificielle appliquée aux sciences de la Terre en général. Les domaines miniers, pétroliers et environnementaux peuvent tous bénéficier de ces développements.
 
Geolearn est née de l’expertise même que ses fondateurs Martin Blouin, Lorenzo Perozzi et Antoine Caté ont développée à l’INRS lorsqu’ils y étaient étudiants au doctorat ou chercheurs postdoctoraux dans le laboratoire du professeur Gloaguen. D’ailleurs, la jeune pousse a ses bureaux au sein même de l’INRS à Québec, où la proximité avec le laboratoire du professeur Gloaguen stimule le brassage des idées. Certains chercheurs partagent carrément le même local que l’entreprise Geolearn, ce qui permet un va-et-vient constant d’idées et d’expertises.
 
L’industrie minière, bien loin de l’image du prospecteur qui partait à la conquête de l’Ouest, a aujourd’hui soif d’innovation. Le maillage entre la recherche de pointe de l’INRS et le milieu bouillonnant des start up répond directement à ce besoin. 
 
Depuis son lancement, Geolearn a attiré l’attention de nombreux investisseurs et d'entreprises canadiennes et internationales, en plus de se classer parmi les fournisseurs officiels du gouvernement fédéral en services d’intelligence artificielle.
 
Le congrès de la PDAC attire plus de 25 000 participants, 3500 investisseurs et 1000 exposants en provenance de 135 pays. Elle se tient à Toronto du 3 au 6 mars prochain. ♦

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Nouveau modèle géologique pour Vénus et la Terre archéenne ...

Webzine

Une diplômée utilise la photo-électro-catalyse pour dépolluer les eaux usées ...

Webzine

Une diplômée améliore les outils de modélisation hydrologique pour mieux prévoir le débit des rivières ...

Webzine

Infrastructure de calibre mondial pour prévenir l’érosion du littoral ...

Webzine

Congrès international IGARSS 2014 : la télédétection au service de l'énergie ...